•                                                            L’art de la table

     

     

    En cette période de Noël et fêtes de fin d’année, la convivialité est de mise pour réunir les personnes qui nous sont chères, famille et amis.

    Quoi de plus harmonieux que de partager avec les autres autour d’une belle et bonne table!

     

    L’ après-midi thématique de St Jean de Moirans a donc était organisé sur le thème de la table de Noël romantique et traditionnelle.

     

    Les couleurs font partie intégrante d’un Noël traditionnel:

     

    1.  Le Vert avec pour signification symbolique

                                        > l’espoir du renouveau

                                        > l’immortalité

                                        > l’ouverture du coeur

                                        > la famille

     la couleur verte est déclinée dans différentes teintes celle utilisée pour le Noël traditionnel est dénommée Vert Sapin

     

    2.  Le Blanc couleur de saison (l’hiver) et sa symbolique

                                        > la pureté

                                        > la nouveauté

     

    3.  Le Rouge  couleur chaude symbolise

                                        > le feu  ( en feng shui l’effet positif est révélé par la flamme alors que le crépitement révèle les notions négatives)

                                        > la sécurité

                                        > la vitalité ( la flamme intérieure)

                                        > les sentiments avoués ou non

     

    4.  L’Or et l’Argent couleurs aux symboliques identiques

                                        > La réussite

                                        > la protection

                                        > la lumière

                                        > la vie

     

    L’utilisation de ces couleurs amènera l’harmonie et la tradition autour de votre table de Noël.

     


    La photo ci-contre nous permet de découvrir le dressage traditionnel
    d’une table de Noël,

    On y découvre une nappe blanche aux motifs beiges agrémentés d’une sur nappe marron, vert et or, la finition est faite par un biais vert et des pampilles dorées à chaque extrémité.

     

    Pour la décoration d’une table traditionnelle, en général tout doit venir de la nature, les motifs répartis pour 4 ou 6 personnes peuvent également être positionnés en bout de table si celle ci est étroite (cf.: photo)

     

    Ici les motifs extérieurs se composent de pointe de sapin type Norman, de rondelles de bouleaux, de bâton de cannelle, de plumes rouge, d’une boule de rotin colorée, d’un petit photophore,et de neige réalisée en coton.  








    Un petit rappel:

    les boules de Noël (cristal ou plastique) doivent être évitées sur la table.

     

     

     

     

     

     

     

      Le motif central est pour un Noël traditionnel sensé représenté la famille et son arbre généalogique, il est composé d’un empilement de bois flotté et bois trempé, de rondelles de bouleau, de plumes et de photophores, le tout surmonté d’une bougie ronde représentant la flamme et le monde, au pied de ce motif central les plumes rondelles et petites bougies représentes la renaissance, l’éternel recommencement de la vie.

      

    L’assiette de présentation sera maintenue sur la table du début à la fin du repas, sa couleur dominante sera le rouge, on posera dessus les serviettes (toujours posées verticalement en signe d’ouverture et d’accueil) et anneaux de serviettes réalisés comme le montrent les photos avec du fil d’aluminium coloré en rouge pour le rappel de la présentation, vous pouvez réaliser ces anneaux de serviettes avec de l’asparagus, des renoncules, des cônes de sapin, des tranches d’orange déshydratée, des roses rouge, du kamerops, des anémones, les fleurs étant fraîches il est nécessaire d’utiliser une colle spéciale et de conservé les montages au frais (frigo).

     

    Les assiettes de service sont dans la mesure du possible amenés avec chaque plat, vous devez éviter quelles soient présentes sur votre table dés l’arrivée de vos convives. Si vous avez prévu un petit cadeau pour chacun il devra être disposé sur une petite assiette et un napperon à la droite de votre invité.

     

    Les couverts peuvent être disposés de 2 voir 3 façons, suivant la méthode française, anglaise ou russe.

    En France, on place à droite dans l’ordre où ils seront utilisés, de l’extérieur vers l’intérieur,les couteaux, le tranchant étant tourné vers l’assiette, la cuillère à potage, le couteau à poisson ou entrée chaude, puis le couteau du plat principal.

    à gauche, toujours de l’extérieur vers l’intérieur, la fourchette d’entrée froide, la fourchette d’entrée chaude ou à poisson puis la fourchette du plat principal, pour les fourchettes les dents reposes sur la nappe à l’inverse pour la méthode anglaise.

    Les fourchettes à huîtres et escargots se placent à droite.

    Au dessus de l’assiette vous pourrez déposer le couteau et la petite cuillère à dessert, sinon apportez les en même tant que le plat.

     

     Les verres seront simples, le verre à eau obligatoire sera posé au plus prés de l’assiette ensuite de manière décroissante le verre à vin rouge puis le verre à vin blanc ou à champagne.

    Pour l’apéritif, il est conseillé de le prendre directement à la table ceci a pour effet d’éviter les “j’ai plus faim”.

     

    Pour une table accueillant le positionnement des chaises est primordial, elles devront être positionnées en légère ouverture dans le sens des aiguille d’une montre et légèrement rentrées sous la table. Attention: une chaise posée contre la table a un effet repoussoir.

     

     Fort de ces quelques explications de savoir vivre et savoir recevoir, c’est avec grande joie que vous passerez entourés de vos proches le plus agréable de Noël traditionnel.

      

    Bonne Fête à toutes et tous.

     

    3 compositions florales ont été réalisées lors de cette après-midi à thème 

    Art de la table : décembre 2008 (3) Centre de Table romantique

    Art de la table : décembre 2008 (2) Le trio de Noël 
    Art de la table : décembre 2008 (1) Les photophores  

     

      Article écrit par Alain HERY 

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • CENTRE DE TABLE ROMANTIQUE

    Matériel nécessaire :

    - une assiette transparente carrée
    - une bougie à combustion intérieure lente (5 h)
    - 3 cure-dents
    - 3 tubes à orchidées
    - Demi pain de mousse florale
    - un pinholder
    - patafix
    - fil à tiger
    - sotiba
    - 15 tiges de flexigrasses
    - 3 fleurons d'orchidée "phalaenopsis blanche
    - une branche d'asparagus
    - une feuille de coco
    - 3 mètres de fil effet bouillon argent
    - fibre sisal
    - des paillettes rouges
    - un pistolet à colle + de la colle
    - sécateur, pince coupante et un récipient rempli de 3 cm d'eau

    Réalisation :

    - collez le pinholder au centre de l'assiette avec la patafix
    - posez votre cube de mousse en le centrant,
    - positionnez les 3 cure-dents à l'extrémité inférieure de la bougie à l'aide du sotiba
    - piquez l'ensemble au milieu du bloc de mousse
    - lustrez la feuille de coco puis la tailler court en bizeau, fendez délicatement la feuille le long de sa nervure centrale, arrêtez vous à environ 3 cm, piquez la feuille sur une face du cube de mousse, le plus prés possible de l'assiette, entourez de chaque coté le cube de mousse,  rejoingez délicatement les 2 extrémités de la feuille de coco, maintenir en place avec un cavalier confectionné dans le fil à tiger
    - remplir d'eau les 3 pipettes à orchidée, insérez un fleuron d'orchidée dans chaque d'elle, piquez les pipettes en triangle  dans la mousse autour de la bougie, les fleurs doivent regarder le soleil de midi
    - mettez à part 2 tiges de flexigrasses, avec le reste confectionnez une tresse que vous entourez et maintenez avec les 3 mètres de il effet bouillon argent
    - à l'aide des 2 flexigrasses restantes, coupez 2 grands morceaux et 3 petits morceaux, vous les disposez dans le récipient rempli d'eau en formant un quadrillage, laissez assez de hauteur sur les 2 grands brins pour pouvoir les piquer ensuite dans votre composition
    - avec le pistolet à colle, encollez chaque morceau en créant avec la colle un effet zigzag, saupoudrez immédiatement des paillettes rouges, au contact de l'eau : colle + paillette = se fige
    - retournez délicatement l'ensemble et reproduisez le même mouvement de l'autre côté,
    - pailletez et encollez jusqu'à réalisation d'un ensemble harmonieux, laissant entrevoir de jolis filaments rouges pailletés, une fois sec, piquez l'ensemble légèrement incliné entre vos 3 orchidées
    - piquez la tresse de flexigrasse en un mouvement enrobant légèrement votre composition et maintenez à l'aide d'un cavalier
    - ajoutez du calme en piquant entre les pipettes quelques fines pointes d'asparagus, finir la composition en cachant la mousse à l'aide de brin de sisal



    Article réalisé par Alain HERY
    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • ..TRIO DE NOEL
    Matériel nécessaire :

    - 3 canettes métal découpées sur le dessus
    - 3 feuilles de papier déco de Noël rouge (22 cm x 12 cm)
    - 3 feuilles papier sisal synthétique crème (22 cm x 12 cm)
    - fibre sisal crème
    - 1 branche de bouleau blanc
    - 3 galets
    - 1 plalque miroir (20 cm x 20 xm)
    - 1 pain de mousse florale
    - patafix
    - 3 roses rouge RED NAOMIE (s'ouvrent complétement et sont odorantes)
    - 3 tiges paphiopedilum (sabot de vénus)
    - 3 renoncules blanches
    - raphia rouge
    - 1 fil à tiger
    - une agrafeuse, un couteau, une pince coupante et un sécateur

    Réalisation :

    - Prendre le pain de mousse bien hydraté,
    - à l'aide d'une canette marquez 3 fois l'empreinte de son diamètre sur la mousse,
    - coupez la pousse en cylindre et ajustez pour la faire rentrer à l'intérieur des 3 canettes.
    - entourez chaque cannette des feuilles de papier déco de noël rouge, agraffez en haut et en bas,
    - recommencez l'opération avec le papier sisal synthétique crème, positionnez le raccord à l'opposer du 1er, agraffer haut et bas
    - sur la plaque de miroir, posez les 3 canettes sans les serrer, malaxez 3 petites boules de patafix, collez les sous chaque galet, posez et fixez ceci entre les canettes
    - coupez les tiges des roses à 5 cm en bizeaux, piquez les en triangle sur une 1ère canette, à l'aide du fil à tiger, confectionnez deux cavaliers, préparez une petite quenouille de fibre sisal, entourez-la harmonieusement autour de vos roses de façon à cacher la mousse, maintenez avec les cavaliers
    - coupez les renoncules à 5 cm, piquez-les ras en ayant pris soin de faire à chaque fois un avant trou dans la mousse de la 2ème canette, taillez 4 brindilles de bouleaux blancs et piquez-les, une au centre et les 3 autres entre les renoncules de façon à créer un effet de cylindre, confectionnez une autre quenouille de sisal, 2 cavaliers en fil à tiger, et disposez harmonieusement autour des renoncules et du branchage pour cacher la mousse
    - dans la 3ème canette,
    piquez les sabots de venus en triangle et en étage, enroulez de la même façon de la fibre sisal entre les tiges
    - reposez chaque canette entre les galets et sur le miroir


    Article réalisé par Alain HERY
    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Les photophores

    Matériel nécessaire :

     

    - 3 pots de yaourt en verre,

    - du sotiba marron,

    - 12 bâtons de cannelle d'environ 10 cm

    - de la mousse d'islande rouge

    - 3 bougies chauffe-plat

    - 3 élastiques

    - du raphia rouge

    - 10 tranches de pommes déshydratées

    - 3 m de fil effet bouillon rouge

    - une pince coupante et une paire de ciseaux

    Réalisation du photophore canelle :

    entourez un pot de yaourt avec un tour de sotiba face collante vers l'extérieur,
    placez verticalement les morceaux de cannelle le long du pot pour faciliter cette opération
    maintenez le tout avec un élastique,
    une fois le pot complètement recouvert,
    retirer un bpaton de cannelle sur 3 et mettez à la place des morceaux façonnés de mousse d'islande,
    appliquez bien contre le sotiba afin d'assurer une cohésion parfaite,
    enroulez en serrant les 3 m de fil effet bouillon,
    coupez l'élastique et bien ligaturer
    posez la bougie chauffe-plat à l'intérieur

    Réalisation des 2 photophores pommes :

    mettez un élastique autour de chaque pot,
    glissez délicatement les rondelles de pommes déshydratées,
    entourez l'ensemble ainsi réalisé par du raphia,
    serrez fort - attachez par 2 noeuds plats puis une double boucle
    posez les bougies à l'intérieur

    Précaution d'utilisation :
    mettre toujours un fond d'eau pour limiter l'échauffement des pots en verre

    Article réalisé par Alain HERY


     

    Partager via Gmail

    votre commentaire

  •  





    article et photo réalisés par Noëlle Perrin                                                                     

     

    3 fleurons d’orchidées Phalaenopsis

    2 feuilles de coco

    2 à 3 tiges d’asparagus

    3 bougies rouge « Flamme »

    10 épingles à tête rouge

    1 coupelle plastique rectangulaire

    5 m. de laine rouge, 3m. de laine multicolore (bayadère) – du fil effet bouillon rouge -

    ½ brique de mousse coupée dans la largeur

    1 tige de fil de fer

    1 couteau

    1 pince coupante

    1 paire de ciseaux

    1 sécateur

    Du sotiba.

      

    v     Préparation : placer le demi bloc de mousse dans le support, le bloquer avec un tour de sotiba sur le centre. Pincer le sotiba sur le dessus du bloc. Lustrer les feuilles de coco, dessus et dessous.  Couper la tige de fil de fer en 4 et former des cavaliers.

    v Réalisation :    Diviser jusqu’au ¾ les feuilles de coco, en coupant le long de la nervure centrale. Recouper ensuite la tige sur 2 cm. Planter, à l’envers,  de chaque côté étroit du bloc de mousse les feuilles. Les retourner sur le dessus-du bloc, en les rabattant de façon à couvrir la mousse. Bloquer avec des cavaliers que l’on plante en biais.

    v     Prendre la laine rouge. Faire un tour du support sur une des extrémités. Faire un double nœud. Réaliser 7 tours et arrêter par un nœud avec le 1er brin de laine. – Faire de même à l’opposé, mais avec seulement 5 tours. Placer une troisième bande de laine d’un côté ou de l’autre de façon asymétrique. Faire ensuite 2 bandes que l’on place sur le milieu avec la laine bayadère.

    v     Remplir d’eau les tubes à orchidées, placer les fleurs à l’intérieur. Placer ensuite ces fleurons sur le bloc de mousse, soit 2 sur les côtés, un légèrement sur le dessus, entre les bandes de laine, de façon asymétrique et en respectant le sens des fleurs.

    v     Couper 7 petits groupes de fleurs d’hortensias, les placer sur le dessus du bloc et sur les côtés. Planter dans le cœur d’une fleur une épingle à tête. Planter les 3 bougies.

    v     Piquer une branche d’asparagus sur un des petits côtés, la retourner sur le dessus, en la passant entre les bougies et sans cacher les fleurons. Bloquer à l’extrémité avec un cavalier. Recouper les ramifications d’asparagus sur les autres tiges, en placer quelques-unes sous les orchidées afin de les relever un peu. Répartir d’autres ramifications sur le dessus. Placer le fil effet bouillon sur le dessus, en lui donnant des formes de vagues.

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  •  

     Pour cette composition il vous faut :                                                                               



    3tiges d’orchidées dendrobium blanches

    3 tiges de fougère capillaire

    Du sisal rouge

    2 petites bougies argentées

    3 petits vases boules

    2.50 M. de fil alu rouge

    de la poudre de paillettes rouge

    De la pate à fix

    1 vase rectangulaire

    1 couteau

    1 pince coupante

     

    ****************************

     

    v     Etirer le sisal, le placer à l’intérieur du vase. Couper le fil alu rouge, en trois longueurs d’environ 25 à 30 cm. et deux longueurs d’environ 50 cm. Retourner 1 cm de fil, à chaque extrémité.

    v     Avec le fil alu, entourer de 3 tours, le col des petits vases, à l’opposé de la tige de fil, réaliser quelques tourbillons. Placer ensuite ces petits vases sur le rebord du vase, en les faisant pendre à l’extérieur.

    v     Sur les deux autres longueurs de fil, réaliser une spirale que l’on place sous la bougie. Remonter ensuite le fil sur le pourtour de cette bougie. Faire également des tourbillons à l’extrémité du fil, placer  ensuite ces bougies à l’extérieur du vase, une de chaque côté.

    v     Couper les orchidées au-dessus des fleurs les plus ouvertes (environ 2 à 3). Recouper la tige de l’orchidée de la hauteur des petits vases, et mettre à l’intérieur du vase. Le reste de la tige d’orchidée se remet dans le tube. Positionner ensuite des tubes dans le sisal.

    v     Dans chaque petit vase, placer une tige de fougère.

    v     Coller quelques paillettes argentées avec la pate à fix sur le vase.

    v     Avec la longueur de fil restante, réaliser un motif décor, soit une fleur, soit un cœur, lui coller des paillettes dessus, le placer ensuite sur le rebord du vase.

    v     Terminer la composition, en répartissant sur le sisal de la poudre de paillettes rouge.

    Partager via Gmail

    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires