• undefined

     

    Art floral  2007/2008                                          


    1 branche d’eucalyptus
    1 tige d’amaryllis saumon « Désiré »
    5 anémones – blanches – mauve et rose   Tétra »
    5 tulipes mauve « Prince »
    1 feuille d’anthurium
    3 tiges de fougère
    3 tiges de Pandanus     
    3 tiges de sallale

    du raphia vert pomme   
    du fil cotonné   
    1 carré de 70cm de papier gaufré avec motif de feuille crème   
    1 carré de 70cm d’imitation sisacoloris crème
    bouteilles plastique 1.5L. 1L 0.5L
    1 sécateur, 1 agrafeuse, ciseaux, couteau, éponge - torchon

     

     

    Réalisation
    •    Couper les bouteilles plastique aux 4/5 de leur hauteur.  Avec le papier gaufré faire le tour de la grande bouteille en le mettant ras le bord inférieur, question de stabilité, ras le bord supérieur, agrafer, recouper le papier qui dépasse. Les bords du papier le long de la bouteille doivent se chevaucher. Faire de même sur les deux autres bouteilles.
    •    Recouvrir les bouteilles avec la fibre synthétique. Faire le chevauchement de la fibre sur le chevauchement du papier.
    •    Placer les bouteilles en quinconce, les raccords se trouvant à l’intérieur du groupe de bouteilles. Avec le raphia attacher les bouteilles, fermer le lien par deux nœuds et si possible une boucle.
    •    Sur les tulipes, enlever la première feuille, former un bouquet en mettant les tiges en parallèle. Réaliser autour une couronne avec les feuilles de sallale, attacher avec le fil cotonné. Recouper les tiges du bouquet, de façon à ce que les fleurs reposent sur le rebord de la  plus petite bouteille.
    •    Enlever 4 à 6 ramifications sur les tiges de fougère. Faire un bouquer avec les anémones, entourer avec les tiges  de fougère, ne laisser dépasser les pointes que d’environ 2 cm, attacher avec le fil coton. Recouper les tiges, placer le bouquet dans la bouteille (moyenne), ras le bord.
    •    Tenir l’amaryllis par le milieu, placer autour, la branche d’eucalyptus, la feuille d’anthurium sur la moitié de la tige,. Placer ensuite une feuille de pandanus sur l’arrière de des tiges.
    •    Placer ensuite une feuille de pandanus à droite de l’ensemble, l’autre à gauche. Mettre le bouquet dans la grande bouteille.
    •    Arrondir les deux feuilles de pandanus, passer les pointes dans le raphia.
     

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  •  

     

                                                                                   
    1 bouquet de sallale 

    3 tiges d’alstroemeria             

    10 tulipes jaunes doubles

    3 tiges d’aspidistra

    1 bouquet de lentisque à tiges courtes

    1 bouquet de petites branches teintées orange

    6 tiges de fil de fer

    Du fil cotonné

    Du floratape

    1 agrafeuse 
    1sécateur
    1 paire de ciseaux
    1 torchon et 1 éponge                                                                           

     

     

     ***********************************

    Conseil : pour la réussite d’un bouquet rond, réalisé un croquis de son bouquet, le réaliser couronne par couronne devant une glace.

    v     Préparation des éléments : florataper  les fils de fer, jusqu’à la moitié  de la tige.

    v      Diviser en 6 le fagot de petites branches teintées. Réaliser des petits fagots en enlevant un quart des tiges coté le plus épais de la tige. Prendre la moitié des pointes, les assembler en les mettant tête-bêche, rajouter dessus les parties coupées. Réaliser un cavalier sur le haut de la tige de fil de fer floratapée. Positionner ce cavalier au centre du fagot, faire 2 à 3 tours avec la tige, sertir le tout en tournant les petites branches.

    v     Epurer les branches de lentisque, en les recoupant de façon à laisser une grande tige. Nettoyer toutes les tiges de façon à ne garder qu’une grande tige et une masse de verdure sur le haut.

    v     Défaire le bouquet de sallale – lustrer les feuilles d’aspidistra. Pincer le haut des feuilles entre les doigts, réaliser un petit rouleau de 2 à 3 tours, et agrafer.

    v     Sur les tulipes enlever les deux premières feuilles. Enlever toutes les feuilles sur l’alstroemeria, ne laisser que les petites feuilles du haut.

    v     Réalisation du bouquet : Commencer par 3 tulipes placées à la même hauteur, plus ou moins en triangle. (point focal)

    v     Former le premier coussin de verdure, en plaçant autour des tulipes, les plus petites tiges de lentisque. Rajouter des tiges en tournant le bouquet de quart en quart, en dessous des tulipes. Faire deux tours avec la verdure.

    v     Placer les fagots, en les répartissant entre les tulipes, et sur le tour du bouquet.

    v     Positionner les trois feuilles d’aspidistra en les glissant entre les tiges de lentisque, le rouleau tourné vers l’intérieur. Finir la première couronne avec l’alstroemeria, en plaçant les fleurs entre les feuilles d’aspidistra.

    v     Former le deuxième coussin de verdure avec les tiges de lentisque.

    v     Rajouter les 7 tulipes restantes autour du bouquet.

    v     Finir la couronne en plaçant tout autour les feuilles de sallale, sur plusieurs rangs.

    v     Attacher le bouquet avec le fil cotonné.  

     

     

     
    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • funky.png
    Composition réalisée lors de l'atelier d'art
     donné par Didier Chapel le 18.12.2007
    Merci à Noëlle Perrin pour la rédaction de la fiche technique et la photo !     
       
    Pour réaliser cette composition, il vous faut :
    3  tiges de fil de fer
    3 fleurons d’orchidées cymbidium « cascade »
    1 bouquet de dendrobium + 1 tige de cordyline
    3 tiges d’asparagus
    2 tiges d’hypericum vert
    12 bâtons de cannelle de 8 cm
    9 boules de verre turquoise et fuchsia
    3 tubes à orchidées
    1 bougie dorée
    Des perles d’eau bleue de fuchsia
    De la neige humide
    Un support verre rond
    Sécateur
    1 pince coupante
     1 couteau

    Préparation et réalisation :
    •    Préparation de la composition : couper les  tiges de fil de fer en quatre, former des cavaliers.- couper sur un grand bloc de mousse, une petite moitié, la placer au centre de la coupe en verre.
    •    Réalisation de la composition : prendre les boules, passer un cavalier dans l’anneau de chaque boule. Poser les boules entre la mousse et le rebord du support en plaçant en triangle les trois boules fuchsia. Les maintenir en plantant le cavalier dans la base de la mousse.
    •    Placer ensuite les boules turquoises entre chaque intervalle de boules roses.
    •    Mettre la bougie en point focal
    •    Remplir d’eau les tubes à orchidées, mettre les fleurons dans chaque tube. Répartir des perles d’eau sur les boules. Positionner les fleurons d’orchidées en triangle sur les cotés du bloc de mousse, la fleur devant regarder le soleil de midi.
    •    Diviser en deux la plus grande branche de dendrobium, piquer sur le coté du bloc de mousse la partie basse de la branche,  entre deux fleurons d’orchidées,  la faire se reposer sur le rebord du support. La partie haute sera positionnée sur le dessus du bloc dans le prolongement de la partie déjà en place.
    •    Couper les autres branches à hauteur des deux dernières fleurs. Les placer ensuite de la même façon sur les autres cotés du bloc de mousse. Recouper la tige de cordyline, la piquer à coté de la bougie, lui donner un mouvement arrondi de façon à ce qu’elle entoure la bougie.
    •    Recouper les tiges d’hypéricum au-dessus du premier groupe de fruits, recouper la tige principale à 5 cm, enlever toutes les feuilles. La pointe de l’hypéricum se place vers la feuille de cordyline, sur le dessus du bloc de mousse. Placer les ramifications sur les cotés.
    •    Couper les tiges d’asparagus à la deuxième ramification, placer ensuite les tiges sur le bas du bloc, en dessous des orchidées, sur tout le tour de la composition. Ces tiges ne doivent pas trop dépasser du support.
    •    Répartir les bâtons de cannelle autour de la bougie, sans obligatoirement les planter dans la mousse.
    •    Par contre en piquer quelques uns sur les cotés.
    •    Répartir un peu de neige humide sur le dessus entre les fleurs.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 100-2331.jpg                                        
    Composition réalisée lors de l'atelier d'art floral
    du 4 décembre 2007
    donné par Didier Chapel
    à la MPT de St Jean de Moirans

    Un grand merci à Noëlle Perrin pour la rédaction
    de la fiche technique
    et la photo !
                                      
       
     Pour réaliser cette composition, il vous faut :    
    1.5 M de fil effet bouillon cuivre
    3 tiges d’asparagus
    4 tiges de pinus 
    3 feuilles de cocos
    Un bouquet de beargrass
    3 boules de verre rouge de 50 mm
    3 boules de verre rouge de 30 mm
    3 boules de verre rouge de 20 mm
    5 bougies chauffe-plat orange
    2.50 M de fil alu cuivre
    Du raphia rouge – des paillettes étoilées
    2 tiges de fil de fer
    ½ brique coupée dans le sens de la longueur
    Un support plastique rectangulaire
    Sécateur
    1 paire de ciseau
    1 pince coupante – 1 couteau

     
    Réalisation :
    Pour conserver longtemps cette composition, il est nécessaire de mettre un peu d’eau sur la mousse tous les jours
    •    Lustrer les feuilles de cocos, dessus et dessous – couper en 4 une tige de fil de fer, l’autre en 8 et faire des cavaliers. Poser la mousse sur le support, la bloquer avec du sotiba dans le sens de la largeur, pincer le sotiba sur les cotés et sur le dessus. Couper en 4 les 2.5 m de fil alu -
    •    Sélectionner la plus grande des feuilles de cocos, recouper la tige à 2cm, la faire se recourber en « chauffant » le long de la nervure, la piquer sur le devant du bloc de mousse (grand coté). Elle doit retomber.
    •    Découper les deux autres feuilles le long de la nervure centrale, piquer une feuille sur un des petits cotés. Prendre la partie ne comportant pas de nervure, la retourner sur le dessus du bloc de mousse, bloquer avec un cavalier. Faire de même à l’opposé.
    •    Diviser le bouquet de beargrass en 5, recouper en biseau les parties blanches, placer un bouquet de chaque coté de la feuille de cocos, à l’avant de la composition, deux sur le dessus, en biais, un sur l’arrière.
    •    Tortiller un peu les pointes des tiges des bouquets de dessus, former une boucle que l’on bloque avec des cavaliers sur le dessus du bloc de mousse. Faire de même avec le bouquet arrière et le ramener sur le dessus.
    •    Avec l’asparagus, prendre la tige qui a un mouvement retombant le plus prononcé, la placer sur la feuille de cocos à l’avant.  Placer les autre tiges sur le dessus, de façon à cacher un peu la mousse et donner un air vaporeux à l’ensemble.
    •    Couper toutes les ramifications des lis, enlever les feuilles. Recouper les tiges des lis, en biseau avec un couteau. Mettre 3 fleurons, le nez en bas, sur le devant de la composition. Répartir les autres sur le dessus, (les plus ouverts se trouvent sur le dessus).
    •    Remonter les bougies sur le fil alu, en faisant une petite spirale d’un seul tour que l’on place sous la bougie. Entourer ensuite le support de la bougie de façon à la bloquer.  Diviser en 3 le fil effet bouillon, placer sur chaque brin une des grosses boules. Attacher ensemble ces 3 boules, à des hauteurs différentes. Sertir les fils sur la base d’un grand cavalier. Placer ensuite sur le dessus du bloc, faire retomber sur la feuille de cocos.
    •    Avec les autres boules former 4 bouquets de 3 et un bouquet de 4 que l’on place sur le dessus du bloc.
    •    Diviser en deux la masse de raphia. Pincer le milieu des brins et bloquer avec un cavalier. Placer un bouquet de raphia sur le devant de la composition,  peigner les brins, les écarter entre l’asparagus et sous les fleurs de lis. Placer le deuxième sur le dessus et faire de même avec les brins.
    •    Répartir les paillettes sur le dessus,
    •    Sur l’extrémité des tiges de bougie, réaliser un crochet. Piquer ensuite ces bougies sur le dessus de la composition, à des hauteurs différentes.
    Partager via Gmail

    1 commentaire
  •                                        100-2320.jpg
      Composition réalisée lors du cours d' art floral donné par Didier Chapel
    le 27 novembre 2007 à Saint Jean de Moirans
    Un grand merci à Noëlle Perrin pour la rédaction de la fiche technique
    et la prise de vue
    Pour réaliser cette composition, il vous faut :
    3 fleurons de cymbidium
    3 hampes de dendrobium + 1 tige de cordyline 2 feuilles de cocos 
    2 feuilles de pandanus
    17 tiges de cannelle de30 cm environ
    3 tiges de cannelle de 50 cm environ
    8 boules de verre sur tige de couleur verte
    8 boules de verre sur tige de couleur fuchsia
    (mat et brillantes)

    6 épingles à têtes de 4 cm coloris argent
    2 tiges de fil de fer
    1 support plastique rectangulaire
    1.50 Mètre de raphia synthétique (1 vert et chocolat – 1 framboise et rouge)
    Sécateur
    1 paire de ciseau
    1 pince coupante – 1 couteau
     
    Réalisation :
    •    Couper les tiges de fil de fer en 4 et former des cavaliers.
    •    Placer la brique florale au milieu du bac rectangulaire et l’entourer avec le sotiba, ensuite le pincer sur le dessus et sur les cotés.
    •    Piquer les bâtons de cannelle de chaque coté du bloc, (coté longueur du support), les faire pénétrer environ 1 cm dans la mousse. Ils doivent reposer sur le rebord du bac.  Placer de chaque coté du grand bâton 3 ou 4 bâtons de 30cm selon la grosseur.  Recouper en deux les tiges de cannelle de 30 cm et en 4 celle de 50 cm., les piquer sur les cotés latéraux du bloc en les plaçant 1 cm au-dessus des tiges déjà en  place.
    •    Lustrer les deux feuilles de cocos, face supérieure et face inférieure. Recouper la tige à 1 cm à partir de la base de la feuille. Planter une feuille dans l’arête du bloc, la deuxième est mise à l’opposé. Déchirer ces feuilles le long de la nervure centrale. Envelopper le bloc de mousse avec ces demi-feuilles, bloquer avec des cavaliers.
    •    Avec le couteau faire une coupe en biseau sur les tiges de fleuron d’orchidées. Les positionner ensuite en diagonale, en partant du petit côté pour le premier, le deuxième sur le dessus, le troisième sur l’autre petit coté. Attention à la position des fleurs, elles doivent regarder le soleil de midi.
    •    Sur les tiges de pandanus faire une coupe en sifflet à la base. Les piquer ensuite à l’envers sur un des cotés, à coté des fleurons. Les retourner et leur donner une forme arrondie sans cacher les orchidées. Bloquer avec des cavaliers.
    •    Prendre les longueurs de raphia, réunir les bouts, les maintenir avec une épingle. Planter cette épingle dans le centre du bloc de mousse, aller vers la grande tige de cannelle, entortiller celle-ci avec les brins de raphia. Prendre une autre épingle, la planter dans le raphia et dans la tige de cannelle. Repartir dans l’autre sens toujours autour de la cannelle, repartir à l’opposé en passant sur le dessus du bloc, entortiller l’autre bâton, et terminer en piquant l’extrémité du raphia sur le centre du bloc. Faire de même avec l’autre brin de raphia, mais en inversant les tours sur le bâton de cannelle. Donner une légère tension à ces bâtons.
    •    Prendre la feuille de cordyline, recouper la tige en biseau, la positionner sous une orchidée, sans cacher les feuilles de pandanus. Positionner ensuite les 3 hampes de dendrobium à l’horizontal sur le dessus, dans le sens des grandes tiges de cannelle. Respecter le mouvement des fleurs.
    •    Faire des bouquets de 3 boules de verre, les mettre en place sur la composition de façon à cacher les cavaliers.  
     
    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • 13.11-1.jpg Merci à Noëlle Perrin d'avoir réalisé la fiche technique de ce bouquet
    et à Sandrine Loulélis pour la photo.


    Fleurs, feuillage, accessoires et matériel utilisés :
     
    Bouquet de verdure avec entre autres :
    Du laurier –du sallale – des branches de lentisque – de la bruyère – des branches de mimosa sans fleur ouverte. Des feuilles mortes
    7 feuilles de fougère
    3 tiges de célosie 
    3 gerbera orange  
    1 lis orange    
    De la mousse des bois 
    12 tiges de fil de fer
    Du floratape – de la ficelle de coton coloris vert – du raphia naturel –
     3 tiges de bois
    Sécateur
    1 paire de ciseau
     
    Réalisation :

    •    Pour la réalisation d’un bouquet rond, préparer tous ses feuillages et fleurs. Pour cela :
    •    Tiger les gerberas en piquant la tige de fil de fer sous la corolle, descendre en spirale le long de la tige, finir par une spirale plus petite. – florataper 3 tiges de fil de fer – épurer les tiges de verdure – selon les branches séparer les ramifications.
    •    Sur le lis enlever toutes les feuilles, ne laisser que les dernières autour de la fleur. Enlever toutes les feuilles des célosies, ainsi que les toutes petites fleurs sur la tige., ne laisser que les petites feuilles sur le haut.
    •    Prendre une plaque de mousse, de la grandeur d’une main, enfiler dans la plaque de mousse, deux tiges de fil de fer, en croix. Rabattre les tiges de fil de fer sous la mousse, former des boules, ensuite tortiller les tiges.
    •    Avec les tiges de bois et les feuilles mortes, réaliser des brochettes de feuille en les enfilant soit dans le travers de la feuille, soit le long de la nervure principale. En couvrir les ¾ de la tige.
    •    Prendre les tiges floratapées, réaliser sur un des bouts, un crochet d’environ 5 cm – prendre 2 brochettes les attacher aux pointes avec du raphia, fixer la troisième de façon à former un triangle. Enfiler à chaque jointure le crochet floratapé, le fermer et rassembler les 3 tiges, les tortiller ensemble. Recouper un peu les pointes des tiges de bois.
    •    Commencer le bouquet en mettant le lis en point focal, les fleurs se trouvent au-dessus de la structure.
    •    Commencer la couronne, en positionnant une partie des feuillages sous la structure, tourner de quart en quart. Placer les boules de mousse à l’intérieur et au dessus de la structure. Toujours tourner de quart en quart. Entre les boules de mousse, placer les célosies.
    •    Placer le dernier coussin de verdure. Faire légèrement dépasser la verdure sur le tour.
    •    Les gerbéras se placent en triangle à l’extérieur
    •    Terminer en plaçant la fougère, tout autour, la faire dépasser du bouquer.  Le dessus de la feuille de fougère doit regarder le soleil de midi.
    Partager via Gmail

    votre commentaire

  • jeuxdelignes.jpg Jeu de lignes
    Composition réalisée en cours de perfectionnement en art floral
    donné par Didier Chapel à Saint Jean de Moirans le 06 novembre 2007
    Conception et photos : Didier Chapel
    Photos et rédaction de la fiche technique : Sandrine Loulélis


    Végétaux et matériel nécessaires :
    2 tiges de gypsophile Double Time
    5 roses Taigo
    1 fagot de (5 à 6 tiges) de bouleau marron pailleté vernis
    1 bougie flambeau fuschia
    2.50 m de fil alu déco bleu turquoise
    3 m de fil effet bouillon argent
    5 vases boules 50 mm de diamètre
    Perles flottantes
    Papier cristal
    Mousse florale
    5 boules mates et brillantes en verre bleues turquoises ou fuschias
    Un vase haut, transparent  et droit

    jeuxdelignes2.jpg   jeuxdelignes4.jpg   jeuxdelignes3.jpg

    Réalisation :

    Monter les vases boules avec le fil alu, de différentes hauteurs.
    Resserrer les ramifications de gypso pour former des toupillons, qui seront lacés au fil effet bouillon, les hauteurs doivent varier. Ne jamais dépasser la hauteur du vase.

    Placer une boule dans le vase, glisser du papier cristal, positionner une deuxième boule, et froisser le papier cristal, … jusqu’à la 5eme boule.
    Vous pouvez également ajouter des paillettes tout au long de l’opération.
    Emballer avec la partie émergente de papier cristal, la mousse florale (elle dépassera le support de 5 cm environ.
    Centrer la bougie sur la mousse.
    Ecarter chaque branche de bouleau afin de lui rendre son aspect naturel.
    Les branches seront d’une longueur d’une fois et demi la hauteur du support.
    Piquer deux branches parallèles de part et d’autre de la bougie, puis étoffer en piquant de biais, voire de bas en haut, pour respecter un mouvement  naturel.
    Piquer ensuite sur le dessus et entre les branchages des toupillons de gypso.
    Placer ensuite les éléments décoratifs dans les vases boules.
    Piquer les vases boules dans la mousse à différentes hauteurs et toujours en parallèle des 2 lignes principales.
    Placer ensuite les toupillons remontés en suspension sur le branchage.
    Mettre en eau les vases boules dans lesquels seront disposées les roses.

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique