• Cueillez de préférence vos fleurs par temps sec, lorsque la rosée s'est évaporée. Une fois sèches, elles se garderont tout l'hiver dans des vases sans eau. Présentées en herbier, elles constitueront de jolis décors.


    Méthodes de séchage

    Séchage sous presse
    Ce procédé convient bien à la plupart des fleurs champêtres, à l'exception des campanules et des fleurs bleues, qui auront tendance à s'éclaircir. Étalez soigneusement vos fleurs entre deux feuilles de papier buvard. Posez dessus une planchette et des poids ou un objet lourd. Patientez un mois afin qu'elles soient bien sèches. Collez vos fleurs desséchées et aplaties sur un carton ou un tissu, ou mettez-les sous verre en herbier.

    Séchage à l’air libre
    C'est la méthode que je préfère, en fait je n’utilise que celle-ci et je fais seulement sécher les fleurs qui veulent bien accepter cette façon de faire. Le séchage à l'air est simple, facile, économique. Cette méthode est formidable puisqu'elle ne demande aucun investissement monétaire. En fait, il s'agit de suspendre les fleurs tête en bas dans un endroit sec et obscur. Les fleurs sont sensibles aux rayons du soleil, il est donc essentiel que l'obscurité soit totale afin qu'elles puissent conserver le plus possible leurs couleurs. Le temps de séchage varie selon les fleurs. Il peut prendre quelques jours ou plusieurs semaines. Il est facile de vérifier puisque celles-ci sont à l'air libre. Si vous avez beaucoup de fleurs à faire sécher, attachez-les en bouquets avec une ficelle, de cette façon, vous économiserez de l'espace.
    Les immortelles, les hortensias. s'accrochent en bottes et se suspendent tête en bas, dans un lieu sec et aéré.
    Les delphiniums et les lupins se suspendent un par un.
    IMPORTANT : Le séchage à l'air libre ne réussit pas pour toutes les fleurs. C'est pourquoi il est important de faire des essais.

    Des idées :
    Si vous voulez ne sécher que quelques fleurs (par exemple: de une à six roses), il est utile d'utiliser les petits cintres en plastique. On peut trouver sur le marché des produits à vaporiser sur les fleurs séchées. En plus de nettoyer nos fleurs, ceux-ci aident à redonner de la souplesse aux fleurs séchées.

    La glycérine :
    Avant de faire sécher les fleurs, on peut leur faire absorber de la glycérine. La glycérine aidera les fleurs à garder une certaine souplesse. Pour faire boire les fleurs, versez dans le fond d'un vase vide, 20 cl d'eau chaude et 20 cl de glycérine et déposez vos fleurs. Lorsque l'eau et la glycérine seront assez absorbées, vous pourrez suspendre vos fleurs tête en bas et les faire sécher. Ce système convient aux roses, géraniums, gentianes, pensées... Il permet aux fleurs de conserver leurs couleurs.

    La déshydratation ou séchage au four
    Vous possédez un four ou une micro-onde. Grand nombre d'arrangements floraux sont agrémentés de fruits, légumes, etc. Le four électrique permet de sécher rapidement ces aliments. Des champignons séchés ajouteront une bien belle touche à vos fleurs, ainsi que des tranches d'oranges, de pommes, etc....
    Sur une plaque, vous étendez une feuille de papier sulfurisé, ceci évitera que les fruits ne collent. Y déposer de fines tranches de fruits. Vous réglez le four à 100°C
    Et faites sécher les fruits de 2 à 3 heures.

    Un dernier traitement
    Vaporisez de la laque à cheveux ou mieux du vernis en spray sur chaque fleur. Elles seront ainsi protégées de la poussière et de l'humidité.Remettez vos fleurs à sécher séparément quelques jours de plus pour éviter qu'elles ne se collent entre elles. Vous pouvez maintenant composer votre bouquet selon votre inspiration.

    Pour les nettoyer
    Il vous suffit de passer un coup de sèche-cheveux de temps en temps et de relaquer vos éléments une fois par an.

    Floriscola, ateliers et vente de matériel pour l'art floral - Grenoble et région

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • La  texture est l'état matériel de la surface des feuilles et des fleurs. Elle a avec les formes et les mouvements une influence sur l’effet et la mise en valeur de la fleur.
    La comparaison avec d'autres éléments ou matériaux va donner la possibilité de grouper les ensembles de la même qualité.

    TEXTURE DURE

    Aspect métallique :
    Dur, brillant, lisse.
    Exemple : l’Aspect brillant des feuilles : ficus, camélia, sansévéria, pépéromia, etc. Couleurs nettes et vives des fleurs : anthurium, strelitzia...

    Aspect rustique :
    Rugueux, rêche, robuste, grossier mais chaud
    Exemple : souci, zinnia, dahlia, protéa, bruyères, chardons...

    Aspect du cuir :
    Lisse, ferme, pulpeux
    Exemple : feuilles de monstera, de clivia, de yucca...

    TEXTURE DOUCE

    Aspect velouté :
    Doux, velu, feutré, molletoné
    Exemple : saint-paulia, gloxinia, anémone

    Aspect laineux :
    Mimosa., edelweiss, agératum, chaton.

    TEXTURE D'ASPECT DELICAT ET FRAGILE

    Aspect vitreux :
    Brillant, dur, fragile
    Exemple : frésias, orchidées, scabieuse...

    Aspect de porcelaine :
    Lisse, cireux, élégant, distingué, fragile.
    Exemple : muguet, hellebore, jasmin...

    Aspect soyeux :
    Délicat, lustré, vaporeux, tendre, doux, parfumé
    Cet aspect est également accentué par les teintes pastel ;
    Exemple : pois de senteur, godétia, pois de senteur...



    Floriscola, ateliers et vente de matériel pour l'art floral - Grenoble et région


    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • La règle d’or

    Dans une composition libre, le problème est de disposer les élements de façonnage en un seul ou plusieurs points, en une ou plusieurs divisions d’une façon la plus artistique possible et dans des proportions esthétiques.
    Dans l’Antiquité, Vitruve, architecte romain, étudia et définit ce problème esthétique de la manière suivante : pour qu’un espace, divisé en parties inégales, apparaisse agréable et esthétique, il devra exister entre la plus petite et la plus grande partie, la même relation qu’entre cette dernière et l’ensemble.

    Règle de Vitruve
    Prenons comme exemple un segment de 80 cm, que nous divisons en deux parties.

    Ces deux parties respectent la règle de Vitruve s’il existe la même relation de proportionnalité entre la plus petite dimension et la plus grande dimension qu’entre la plus grande dimension et la longueur totale.
    On montre facilement que ce rapport vaut à peu près 1,618, c’est le nombre d’Or.

    La grande dimension de ce segment sera donc 49,44 cm et la petite dimension 30,56 cm.

    Le rectangle d'or
    Le format d'un rectangle est le rapport longueur sur largeur.
    Un rectangle d’or est un rectangle dont le format est égal au nombre d’or.

    La spirale d'or
    Pour construire une spirale d’or, on construit un rectangle d’or dans lequel on construit un grand carré de côté la largeur du rectangle. On réitère l’opération dans le rectangle restant qui est un rectangle d’or … et ainsi de suite, … Puis, on construit des quarts de cercle dans les carrés.
    La spirale obtenue se rencontre souvent dans la nature : tournesols, pommes de pins, coquillages, disposition des feuilles ou des pétales sur certaines plantes.

    Floriscola, ateliers et vente de matériel pour l'art floral - Grenoble et région
    Partager via Gmail

    votre commentaire

  • 1) Introduction
    L' Homme est apparu sur la terre il y a environ 250 000 ans. La culture de la terre n'a commencé que depuis 10 000 ans environ. Très vite,les plantes ont tout d’abord un rôle nutritif mais également un rôle important dans la vie spirituelle et religieuse. Chez les Sumériens, Babyloniens, Assyriens et Egyptiens, nous retrouvons une utilisation des plantes et fleurs qui viennent caractériser certaines coutumes.

    2) Fleurs et arrangements dans l’Antiquité
    Chez les Hellènes, on décore l'autel dans les Temples, confection de guirlandes de fleurs, de couronnes à,l’occasion de prières, rites de purification ou épreuves sportives.
    Chez les Romains. les fleurs sont également liées à la vie politique ; les Roses sont les fleurs préférées. Nous retrouvons comme fleurs, les Lys, Violettes, Jacinthes, Narcisses, Romarin, Anémones, etc. ...

    3)  Culture du Moyen Age
    Romane. Naissance de ce que l'on appelle la "Culture Occidentale". Apparition des fleurs dans les armoiries: le Lys des Bourbons, la Rose des Tudors, la Tulipe des Sultans, le Chrysanthème Maison Impériale Japonaise, le Chardon, blason houx et de buis.
    Gothique. Extension des villes,de plus en plus de citadins. Naissance des jardins et jardinets, culture de plantes aromatiques, arbres fruitiers et fleurs, notamment les Roses. Utilisation de nombreuses fleurs pour garnir les tables des Fêtes.

    4) La Renaissance apporte de nouvelles coutumes florales
    Renaissance
    Les peintures sont un précieux témoignage de l’évolution des fleurs et des bouquets. Les jardins prennent une importance de plus en plus grande.

    Baroque et Rococo (1600 à 1750 environ)
    Naissance des parcs et jardins publics (Versailles). L'homme du Monde offre des fleurs à sa Dame. Les intérieurs, le mobilier et les objets sont richement colorés. Les fleurs occupent une place de prédilection. À partir de 1750 on parle alors du "Rococo", nouvelle tendance : architecture plus fine, naissance du pastel. La fête de Noël est célébrée avec cet arbre de lumière, le sapin. Déjà,on se pare de petits bouquets de corsage.

    XIXè Siècle. Epoque de l'Empire, naissance des serres dans les jardins. La Rose devient plus populaire. Les femme portent des fleurs au chapeau, ou dans les cheveux, l'arrangement des fleurs se développe en une profession spécialisée.

    XXè Siècle. Le développement des villes et l’accroissement des populations, les découvertes de la science conduisent à de nouvelles attitudes. Les façonnages floraux deviennent plus spécifiques. Ce n'est que depuis le mi lieu du siècle dernier qu’existent les magasins de fleurs.
    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • ...pour garder le plus longtemps sa composition florale :

     


    S’assurer qu’elles aient assez d’eau
    Changer l’eau régulièrement
    Veiller a ce que la température soit modérée et stable
    Ne pas transférer directement les fleurs d’un magasin frais à une maison chauffée  : les laisser dans l’entrée quelque temps

    Supprimer les feuilles
    Les feuilles qui restent immergées dans l’eau pourrissent rapidement. Elles souillent l’eau et provoquent le flétrissement des fleurs. Pour pallier à ce problème, ôtez délicatement les feuillent qui se trouveraient dans l’eau de votre contenant.

    Ecraser les tiges
    Les plantes à tiges ligneuses ou fibreuses n’absorbent pas facilement l’eau. Vous pouvez les y aider en écrasant les derniers 20,5 cm de tige avec un marteau. Grand bénéfice pour les roses.

    Oter les bulles d’air
    Pour éviter que des bulles d’air ne se forment dans les tiges ligneuses de certaines plantes, les empêchant ainsi d’absorber l’eau, plongez ces tiges dans l’eau chaude pendant 20 secondes. Enlevez aussitôt les tiges, plongez les dans l’eau froide et laissez les dans un endroit frais pendant 1 ou 2 heures.

    Brûler légèrement les tiges
    Certaines plantes comme les euphorbes , contiennent du latex qui s’écoule quand es tiges sont coupées, souillant l’eau et privant les fleurs de leurs substances nutritives.
    Si tel est le cas, servez-vous d’une bougie ou d’une allumette a combustion lente pour brûler légèrement la tige coupée. Ainsi obturée, la tige ne laisse plus le latex s’écouler et contaminer l’eau, qu’elle peut quand même absorber.

    Supprimer les têtes des fleurs fanées
    Les fleurs ayant plusieurs têtes sur une même tige dureront plus longtemps si vous ôtez les fleurs flétries. Cela permettra à celles qui sont encore en boutons de s’ouvrir rapidement.

    Supprimer les étamines
    Certaines fleurs comme les lis, ont de longues étamines. Pincez ces dernières avec les doigts ou coupez les avec des ciseaux bien aiguisés. Vous conserverez vos fleurs plus longtemps et éviterez que le pollen ne tache vos vêtements.

     



    Notre nouveau blog au 13/05/2013

     

    http://floriscola.eklablog.com

     

    

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique