•                                                                                  



    Une branche d’orchidées dendrobium

    5 branches de craspédia

    Une branche de fougère corail

    De la mousse des bois

    1 feuille de typha

    Des demi-coquilles d’œufs

    Du fil de coton vert

    Vase rectangulaire en verre transparent

    1 paire de ciseaux

    1 sécateur

    1 couteau

      ****************************  

    v     Vaporiser la mousse pour la gorger d’eau.

    v     A l’intérieur et au fond du vase, disposer une couche de mousse. Mettre un peu de mousse bien imbibée, à l’intérieur de 3 demi-coquilles d’œufs. Placer  ensuite un fleuron d’orchidées dans chacune de ces coquilles, les disposer ensuite sur la couche de mousse.

    v     A l’intérieur de deux autres coquilles placer une boule de craspédia – les placer ensuite entre les orchidées.

    v     Dans du carton découper une bande de la largeur du vase. En longueur prévoir de chaque côté, un rabat d’environ 5 à 6 cm. disposer de la mousse sur ce carton, l’attacher avec le fil de coton vert, ou bien l’agrafer, pour la maintenir en place.

    v     Réaliser des cavaliers de maintien avec les tiges de craspédia. Pour cela retourner le carton, faire des trous avec la pointe des ciseaux. Passer la tige dans un des premiers trous, plier la partie restant sous le carton et enfiler la pointe dans un autre trou. Trouer le fond des demi-coquilles d’œufs. Les positionner sur les tiges de craspédia. Recouper un peu la tige, elle ne doit pas dépasser le bord de la coquille. Mettre ensuite dans chaque demi-coquille de la mousse, un fleuron d’orchidées.

    v     Recouper le reste des tiges de craspédia, les glisser ensuite dans la mousse entre les orchidées.

    v     Avec la feuille de typha, entourer le vase et la plaque de carton, afin de maintenir celle-ci en place.

    v     Couper les ramifications de la tige de fougère corail, enfiler chaque brin dans la mousse, sur le dessus et sur les cotés de la plaque de carton moussue.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    texte et photo de Noëlle Perrin 

     

    Pour cette composition il vous faut :

     

    1 fagot d’environ 12 branches de saule tortueux

    10 jonquilles

    1 renoncule phrophyta blaw

    3 bulbes de jonquilles « tête à tête »

    1 mètre de fil armé

    1 mètre environ de coton blanc

    Des demi coquilles d’œufs (facultatif)

    Des feuilles de papier cristal

    Des petites écorces de bouleau

    1 lien de raphia

    1 paire de ciseaux

    1 sécateur

    1 couteau


     
    ****************************  

    v     Couper le fagot à partir de la base à environ 30 cm.. Recouper le reste du fagot par le milieu.

    v     Prendre le plus petit des fagots, l’entourer avec la moitié intermédiaire, attacher avec le fil armé.

    v     Ecarter le fagot obtenu, prendre la dernière partie des branches (les plus fines), les poser horizontalement entre les deux groupes de branches, de façon à former un triangle.

    v     Nettoyer les racines des bulbes de jonquilles, sans couper les raines, les enfiler ensuite dans le haut du triangle entre les branches de saule.

    v     Réaliser avec les feuilles de papier cristal des carrés d’environ 10 cm. de côté. Recouper les tiges des jonquilles et la renoncule à 10 cm.

    v     Poser chaque fleur dans un carré de papier, former un petit vase et fermer avec le coton blanc.

    v     Remplir chaque petit sac d’eau, soit avec une pipette, soit en les trempant dans un récipient.

    v     Placer ensuite toutes vos fleurs harmonieusement à l’intérieur des branches.

    v     Vous pouvez passer également les fleurs dans une demi-coquille d’œufs avant de l’entourer de son petit vase. Vous pouvez également enfiler des coquilles sur les branches. Placer ensuite les copeaux de bouleau autour des branches.

    v     Recouvrir le fil armé d’un brin de raphia, faire un nœud.

    Partager via Gmail

    1 commentaire

  • Texte et image de Noëlle Perrin


    Mousse florale

    30 renoncules orange/jaune/rouge

    3 tiges de prêle

    De la feuille de strelitzia reginea

    1 morceau de tige de strelitzia

    1 tige de matricaire

    de la mousse des bois

    1 branche de laurier sauce

    1 moule à tarte

    1 paire de ciseaux

    1 sécateur

    1 couteau

     

    ****************************

     

    v     Découper de la mousse florale de façon à remplir le moule à tarte.

    v     Découper la tige de strelitzia en petites rondelles de la hauteur de la fleur de renoncule.

    v     Découper les tiges de prêle de la même hauteur (env. 5 cm)

    v     Recouper les renoncules à environ 5 cm, commencer la spirale en partant du centre. Positionner deux renoncules de la même couleur. Former avec les rondelles de strelitzia une couronne autour des deux renoncules, continuer ensuite la spirale avec les fleurs.

    v     A épuisement des fleurs d’une couleur, réaliser une séparation de verdure avec les feuilles de laurier. Prendre 5 à 6 feuilles de laurier, les plaquer contre les renoncules, les bloquer ensuite avec une petite tige de prêle. Continuer le tour avec les feuilles de laurier, en les imbriquant les unes dans les autres. Bloquer tout le tour avec la prêle.

    v     Repartir avec les renoncules d’une autre couleur de façon à continuer la spirale.

    v     Séparer chaque rangée de fleurs avec de la verdure, mousse des bois, feuilles de laurier, tranches de branches de strelitzia.

    v     Terminer la spirale avec une petite guirlande de  matricaire blanche.

    v     Découper des lamelles de feuille de strelitzia, réaliser des spirales que l’on place sur le pourtour entre la dernière rangée de fleurs et le bord du moule.

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  •  

     

     

    Photo et texte de Noëlle Perrin
    3 fleurons d’orchidées cymbidium

    3 tubes à orchidées

    3 tiges d’ornithogalum thyrsoïdes

    6 feuilles de steel grass

    1 branche d’eucalyptus populus « baby Blue »

    1 tige de fil de fer

     Du floratape  

    Du sotiba

    1 paire de ciseaux

    1 sécateur

    1 couteau

    1 ressort à matelas

     

    ****************************

     

    v     Florataper la tige de fil de fer, resserrer les anneaux centraux du ressort, les attacher avec la tige de fil de fer floratapée, afin de lui donner un air penché

    v     Fixer la moitié des tiges de steel grass avec le sotiba sur le cercle du bas du ressort. Faire remonter ces tiges sur le long du ressort. Le reste des tiges est fixé à la hauteur de l’attache centrale, et laissées en attente.

    v     Placer chaque fleurons d’orchidées dans les tubes remplis d’eau, les fixer avec le sotiba sur le cercle supérieur du ressort, former une ronde.

    v     Attacher ensemble les tiges d’ornithogalum, les faire partir de la partie basse du ressort jusqu’à la partie la plus basse du cercle supérieur. Tourner autour du ressort la branche d’eucalyptus.

    v     Recouvrir chaque attache de sotiba avec des feuilles d’eucalyptus.

    v     Réaliser une boucle avec les tiges de steel grass laissées en attente, la fixer ensuite avec de la pâte à fix sur un des cercles du ressort.

    v     Positionner une petite coupelle d’eau à la base des tiges d’ornithogalum.

     

    Partager via Gmail

    1 commentaire



  •        

    photo et texte de Noëlle Perrin                                                                     

     7 tulipes blanches

    1 jacinthe blanche

    15 tiges de rotin blanc

    15 tiges de steelgrass

    30 feuilles de beargrass

    1 tige de prêle

    2 tiges de fil de fer

    10 glaçons gel

    Vase rectangulaire en verre

    1 couteau

    1 paire de ciseaux

    1 sécateur

    Du sotiba.

     

     

    v     Recouper légèrement la tige des tulipes. Rouler sur elle-même la feuille la plus basse. Caler ensuite les tulipes à l’intérieur du vase rectangulaire, 4 d’un côté, 3 de l’autre

    v     Réaliser un rond avec le rotin, soit complètement fermé, soit ouvert à la base. Placer ensuite ce cercle à l’intérieur du vase. Faire de même avec le steelgrass. Intégrer ensuite ce cercle à l’intérieur du rotin. Placer la jacinthe à l’intérieur du vase.

    v     Tiger la tige de  prêle. Lui donner soit une forme arrondie, soit une forme à angle droit et l’intégrer dans la composition .

    v     Sur votre table de travail poser un morceau de sotiba. Placer dessus, la moitié des tiges de beargrass, les unes à coté des autres. Avec le reste des tiges réaliser un tissage, en laissant dépasser les pointes des tiges de chaque coté. Une fois un joli carré réalisé, prendre les pointes de gauche et celles du bas, les attacher ensemble. Faire de même avec la partie collée sur le sotiba, et les pointes de droite.

    v     Placer ensuite la coque réalisée dans le vase, en laissant les pointes dépasser sur l’extérieur du vase.

    v     Garnir ensuite l’intérieur du vase avec les glaçons de gel. Ceux-ci doivent être posés sur les feuilles des tulipes.

     

     

     

    Partager via Gmail

    1 commentaire

  •  





    article et photo réalisés par Noëlle Perrin                                                                     

     

    3 fleurons d’orchidées Phalaenopsis

    2 feuilles de coco

    2 à 3 tiges d’asparagus

    3 bougies rouge « Flamme »

    10 épingles à tête rouge

    1 coupelle plastique rectangulaire

    5 m. de laine rouge, 3m. de laine multicolore (bayadère) – du fil effet bouillon rouge -

    ½ brique de mousse coupée dans la largeur

    1 tige de fil de fer

    1 couteau

    1 pince coupante

    1 paire de ciseaux

    1 sécateur

    Du sotiba.

      

    v     Préparation : placer le demi bloc de mousse dans le support, le bloquer avec un tour de sotiba sur le centre. Pincer le sotiba sur le dessus du bloc. Lustrer les feuilles de coco, dessus et dessous.  Couper la tige de fil de fer en 4 et former des cavaliers.

    v Réalisation :    Diviser jusqu’au ¾ les feuilles de coco, en coupant le long de la nervure centrale. Recouper ensuite la tige sur 2 cm. Planter, à l’envers,  de chaque côté étroit du bloc de mousse les feuilles. Les retourner sur le dessus-du bloc, en les rabattant de façon à couvrir la mousse. Bloquer avec des cavaliers que l’on plante en biais.

    v     Prendre la laine rouge. Faire un tour du support sur une des extrémités. Faire un double nœud. Réaliser 7 tours et arrêter par un nœud avec le 1er brin de laine. – Faire de même à l’opposé, mais avec seulement 5 tours. Placer une troisième bande de laine d’un côté ou de l’autre de façon asymétrique. Faire ensuite 2 bandes que l’on place sur le milieu avec la laine bayadère.

    v     Remplir d’eau les tubes à orchidées, placer les fleurs à l’intérieur. Placer ensuite ces fleurons sur le bloc de mousse, soit 2 sur les côtés, un légèrement sur le dessus, entre les bandes de laine, de façon asymétrique et en respectant le sens des fleurs.

    v     Couper 7 petits groupes de fleurs d’hortensias, les placer sur le dessus du bloc et sur les côtés. Planter dans le cœur d’une fleur une épingle à tête. Planter les 3 bougies.

    v     Piquer une branche d’asparagus sur un des petits côtés, la retourner sur le dessus, en la passant entre les bougies et sans cacher les fleurons. Bloquer à l’extrémité avec un cavalier. Recouper les ramifications d’asparagus sur les autres tiges, en placer quelques-unes sous les orchidées afin de les relever un peu. Répartir d’autres ramifications sur le dessus. Placer le fil effet bouillon sur le dessus, en lui donnant des formes de vagues.

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

        Pour cette composition, vous avez besoin de :                                                                             



    1 cadre en polystyrène

    Du vernis colle acrylique

    Une grande feuille de papier de soie marron

    Des feuilles d’automne de 5 à 7 cm

    Des petites épingles de couturière

    1 tube à orchidées avec pique

    1 fleuron d’orchidée Vanda

    1 tige de fougère corail

    1 mètre environ de ficelle marron ou couleur brique

    1 feuille de chêne teinté rouge

    1 couteau

    1 paire de ciseaux

     v     Dégager le centre du cadre, en enlevant le fond.

    v     Avec le vernis colle, encoller le tour du cadre. Partager la grande feuille de papier de soie en deux. Froisser entre les mains une demi-feuille en formant une boule.  Positionner le cadre au milieu de la feuille. retourner les bords sur l’envers du cadre. Couper en triangle, l’intérieur du cadre. Rabattre sur l’intérieur  les morceaux de papier et les coller. Sur l’arrière du cadre coller du papier en luis donnant des effets un peu fripés.

    v     Piquer sur le devant du cadre des feuilles d’automne, soit sur deux côtés, soit sur le tour du cadre, en formant une guirlande.

    v     Encoller le fond du cadre, devant et derrière, l’entourer du papier de soie.

    v     Coller sur la partie haute du tube à orchidées un morceau de scotch double face, plaquer dessus un des bouts de la ficelle. Plaquer ensuite la feuille de chêne sur le scotch. Attacher avec la ficelle, descendre le long du tube jusqu’aux ¾ du pique. Remonter, attacher et couper.

    v     Remplir le tube d’eau, placer l’orchidée ainsi que la fougère. Positionner ce tube dans un angle du cadre en plantant la pointe du pique dans le polystyrène.

    v     Remettre en place le fond du cadre, en laissant un peu de jour.

    Partager via Gmail

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique